sam_0262

En 2018 nous avons accueillis plusieurs réfugiés, cela continuera cette année !


A notre demande, la Ville de Meyrargues a mis provisoirement à notre disposition une petite maison de village (deux pièces et une chambre d’enfant). L’accord avec la mairie repose sur un échange de bons procédés. Le bail précaire est gratuit, mais nous avons rénové cet habitat insalubre et nous prenons les charges à notre compte. Cet accord a permis une mobilisation inédite des bénévoles de notre association soutenue par d’autres collectifs du village comme celui de la rue Emile Zola. De février à avril 2018, la petite maison a été une fourmilière de bricoleurs, chacun apportant sa compétence.

En mai, l’inauguration de la maison d’accueil a rassemblé les acteurs de ce moment chaleureux en présence de M. le Maire, Fabrice Poussardin. La maison était trop petite pour les présents et notre fête a envahi la rue.

sam_0313

Aussitôt, nous avons accueilli une famille d’origine érythréenne avec TESEMA, TEMENECHI et ACHANAFI, leur petit garçon de vingt mois. Toute notre équipe  a veillé quotidiennement à leur insertion dans notre petite ville. Malheureusement, ils ont appris fin juin que leurs demandes d’asile en France était refusée par la CNDA (Cour Nationale du Droit d’Asile). La famille a alors décidé de quitter notre pays en juillet.

En septembre, nous avons accueilli provisoirement un célibataire d’origine érythréenne.

Depuis la fin novembre, nous accueillons Isabella, Innocent et William, leur petit garçon de 14 mois. Ils sont demandeurs d’asile d’origine nigériane (Nigéria) et anglophones. Ils suivent assidûment les cours de français dispensés par Agir à Aix et leurs progrès dans notre langue sont notables.

C’est ainsi que nous poursuivons sereinement notre mission d’accueil des demandeurs d’asile et que nous avons renforcé au fil des actions notre solidarité dans un climat particulièrement convivial.

SAM_0262.JPG

Nous avons reçu de nombreux dons en temps, en nature et en espèces et nous remercions à nouveau tous ceux qui nous ont aidés. Toutefois, les charges de la maison sont à nos frais et elles s’alourdissent pendant cette période hivernale car le chauffage est électrique et la maison mal isolée. C’est pourquoi nous lançons un nouvel appel aux dons en ce début d’année 2019.